•  
  •  

Fabienne Penseyres


Ma formation

Tous les chemins peuvent mener au domaine des arts, mais quels qu'ils soient, ils sont sinueux, laborieux et sans fin.

Je suis arrivée au théâtre, piquée par ce monde magique et éphémère que sont les décors fabuleux. Puis par le biais du jeu, j'ai exploré le personnage et enfin j'ai découvert la mise en scène. C'est à ce moment précis que j'ai su où était ma place.

Ces diverses formations aquisent me donnent une large vue d'ensemble de la mise en scène et de la scénographie.

photo Tatiana Huf

Mon travail

Il consiste principalement à passer d'un texte écrit sur du papier, donc d'une seule dimension, à un espace en trois dimensions dans lequel évoluent des comédiens qui jouent un personnage en face d'un quatrième mur derrière lequel se trouve le public. Rien de plus simple!

Le choix du texte est primordial car malgré toutes les révolutions ou évolutions de l'art scénique, le texte reste pour moi l'élément fondateur du théâtre.
Qu'ai-je envie de transmettre au public? Lorsque j'ai trouvé le texte, s'ensuivent d'autres questions: Comment faire? Comment le transmettre? Quels moyens utiliser? Comment passer du plan à l'espace?

L'étincelle de chaque spectacle est très différente, une chose pourtant les unit tous: la simplicité et l'astuce, deux clefs essentielles à la réussite d'un projet.

La simplicité, c'est se rapprocher au plus près de l'essence dramatique du texte, comprendre les personnages et donner toutes ces informations au comédien qui lui-même s'efforce de l'offrir au public.

L'astuce est plutôt du ressort de la scénographie. Suggérer et surprendre notamment par le détournement d'objets, cela permet à chacun, comédien et spectateur, de s'approprier l'histoire grâce à son propre imaginaire. Et les signes d'adhésion manifestés durant ces expériences représentent autant de marques de confiance que j'apprécie particulièrement.

Et pour finir reste l'essentiel : le plaisir....